« On ne le répétera jamais assez, nos services publics et nos programmes sociaux permettent une importante redistribution de la richesse. Si nous souhaitons les préserver, il faut rechercher de véritables moyens de financement.

Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Se donner le Québec qu’on veut, décembre 2009 : p. 4

Les 2/3 des personnes rémunérées au salaire minimum ne sont pas aux études.

Source: Ibra Ngom et Virginie Allard-Goyer (2016), Analyse d’impact réglementaire. Révision du taux général du salaire minimum (TGSM), Québec: Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, 6 janvier 2016, 20 pages, www.travail.gouv.qc.ca/fileadmin/fichiers/Documents/etudes_d_impact/AIR_HausseSalMin_6jan2016.pdf