Observatoire de la pauvreté et des inégalités au Québec



16-30 de 38 documents

Voici un commentaire du Collectif en réaction à la politique du médicament annoncée par le ministre Couillard le 16 décembre dernier: le contenu de cette politique démontre une infection aigüe aux préjugés.




Des nouvelles sur le report de l’adoption du projet de loi 57, sur la demi-indexation des prestations pour les 2/3 des personnes assistées sociales en janvier 2005 et un bref bilan de la session d’urgence du Parlement de la rue à l’Assemblée nationale.




Fidèle à son approche non partisane, le Collectif a transmis aujourd’hui plus de 4000 déclarations d’appuis à deux députés de l’Assemblée nationale. Le Parti libéral du Québec a refusé de permettre à ses députés de recevoir les déclarations transmises par les citoyens et citoyennes. Pour visionner ou lire la conférence de presse: http://www.assnat.qc.ca/fra/nouvelles/nouvelles.asp




L’adoption de principe du projet de loi 57 a débuté à l’Assemblée nationale. Voici un communiqué du Collectif qui annonce qu’il marquera son objection par sa présence pendant tout au long de l’adoption de principe. Ce communiqué a également été envoyé à tous les députés de l’Assemblée nationale.




Voici le communiqué émis lors du bilan des audiences de la Commission des affaires sociales sur le projet de loi 57. Suite à l’annonce des modifications au projet de loi 57 par le ministre Béchard, ce communiqué est toujours valable puisque les changements ne sont pas suffisamment significatifs pour modifier notre bilan.




Québec, le 5 octobre 2004 – Le Collectif pour un Québec sans pauvreté dénonce comme une hypocrisie le Projet de loi 57 – Loi sur l’aide aux personnes et aux familles dont l’étude commence aujourd’hui en commission parlementaire. Ce projet de loi trompe la population, dans la mesure où il prétend donner suite à la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, votée à l’unanimité par l’Assemblée nationale en 2002. En réalité, il retournerait le Québec quarante ans en arrière à l’époque de l’arbitraire et des régimes particuliers que la première loi sur l’aide sociale, fondée sur des droits, était venue remplacer en 1969.




Dans cette toute nouvelle Soupe au caillou, vous aurez des nouvelles fraîches concernant la campagne de mémoires brefs (ou longs !) avec notamment une présentation du mémoire du Collectif. Au sommaire Une présentation du mémoire du Collectif Des nouvelles de la campagne de mémoires Les nouvelles courent Des outils en ligne L’outil du «serpent qui […]