Qu’ils viennent d’Afrique ou du Québec, les analphabètes ont comme point commun la pauvreté.

Louise Camiré, Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)

citée dans Le Devoir, 8 septembre 2008

En 2015, c’était plus de 425 000 personnes qui gagnaient le salaire minimum ou tout juste au-dessus et près de 1 million de personnes qui étaient rémunéréEs 15 $ l’heure ou moins.

Source: Compilation spéciale de l’Institut de la statistique du Québec, à la demande de l’Observatoire de la pauvreté et des inégalités au Québec