NON au projet de loi 70 - LA MOBILISATION SE POURSUIT

Tournée 2016-2017 du Collectif

Campagne 5-10-15

Observatoire de la pauvreté et des inégalités au Québec

NON au projet de loi 70 - NON aux préjugés

Campagne Pour une société juste

Il est maintenant clair que les sociétés inégalitaires ont une prévalence accrue d’une multitude de problèmes sociaux, notamment la violence, l’intimidation, les naissances chez les adolescentes, un taux plus élevé d’emprisonnement, la performance scolaire plus basse, la réduction de la mobilité sociale, le faible niveau de confiance et de plus longues heures de travail. […] Les avantages d’une plus grande égalité tendent à être plus importants parmi les pauvres, mais semblent s’étendre à presque toute la population. Une société plus égale pourrait améliorer la qualité de vie de la plupart des gens. (Traduction libre)

Kate E. Pickett et Richard G. Wilkinson

Greater equality and better health: Benefits are largest among the poor, but extend to nearly everyone, British Medical Journal, novembre 2009.

Alors qu’en 1995, il y avait plus de 800 000 personnes prestataires d’assistance sociale, il y en avait un peu plus de 430 000 en novembre 2015. Il s’agit du plus bas niveau des 40 dernières années.

Source: Mireille Lévesque et Pierre Lanctôt (2001), « Chapitre 15 - L’aide sociale », à la p. 341, www.bdso.gouv.qc.ca/docs-ken/multimedia/PB01614FR_Port_soc2001H00F16.pdf ; Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (2015), Rapport statistique sur la clientèle des programmes d’assistance sociale, novembre 2015, p. 1, www.mess.gouv.qc.ca/statistiques/prestataires-assistance-emploi ; Louise Gagné (2015), « Le nombre d’assistés sociaux à son plus bas au Québec », Journal de Montréal, 27 septembre 2015, www.journaldemontreal.com/2015/09/27/jamais-eu-aussi-peu-de-bs