Les taux actuels octroyés par le programme du SRG [supplément de revenu garanti] et ALCS [allocation au survivant] ne permettent pas à un individu célibataire ou veuf de vivre de manière décente. En effet, les prestations de SRG et d’ALCS n’atteignent pas le seuil de faible revenu du Canada.

Fédération de l’Âge d’Or du Québec

Mémoire. Pour un SRG bonifié et simplifié, 7 décembre 2009

Alors qu’en 1995, il y avait plus de 800 000 personnes prestataires d’assistance sociale, il y en avait un peu plus de 430 000 en novembre 2015. Il s’agit du plus bas niveau des 40 dernières années.

Source: Mireille Lévesque et Pierre Lanctôt (2001), « Chapitre 15 - L’aide sociale », à la p. 341, www.bdso.gouv.qc.ca/docs-ken/multimedia/PB01614FR_Port_soc2001H00F16.pdf ; Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (2015), Rapport statistique sur la clientèle des programmes d’assistance sociale, novembre 2015, p. 1, www.mess.gouv.qc.ca/statistiques/prestataires-assistance-emploi ; Louise Gagné (2015), « Le nombre d’assistés sociaux à son plus bas au Québec », Journal de Montréal, 27 septembre 2015, www.journaldemontreal.com/2015/09/27/jamais-eu-aussi-peu-de-bs