Les taux actuels octroyés par le programme du SRG [supplément de revenu garanti] et ALCS [allocation au survivant] ne permettent pas à un individu célibataire ou veuf de vivre de manière décente. En effet, les prestations de SRG et d’ALCS n’atteignent pas le seuil de faible revenu du Canada.

Fédération de l’Âge d’Or du Québec

Mémoire. Pour un SRG bonifié et simplifié, 7 décembre 2009

Entre 2006 et 2008, à Montréal, l’espérance de vie variait de 74,2 ans dans un des quartiers les plus pauvres à 85 ans dans un des quartiers les mieux nantis. C’est un écart de près de 11 ans.

Source: Leblanc, Raynaud et Lessard (2012), Rapport du directeur de santé publique 2011. Les inégalités sociales de santé à Montréal. Le chemin parcouru, Montréal : Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, 144 pages, aux p. 14-15, publications.santemontreal.qc.ca/uploads/tx_asssmpublications/978-2-89673-133-6.pdf