Il est maintenant clair que les sociétés inégalitaires ont une prévalence accrue d’une multitude de problèmes sociaux, notamment la violence, l’intimidation, les naissances chez les adolescentes, un taux plus élevé d’emprisonnement, la performance scolaire plus basse, la réduction de la mobilité sociale, le faible niveau de confiance et de plus longues heures de travail. […] Les avantages d’une plus grande égalité tendent à être plus importants parmi les pauvres, mais semblent s’étendre à presque toute la population. Une société plus égale pourrait améliorer la qualité de vie de la plupart des gens. (Traduction libre)

Kate E. Pickett et Richard G. Wilkinson

Greater equality and better health: Benefits are largest among the poor, but extend to nearly everyone, British Medical Journal, novembre 2009.

Sur 10 personnes qui reçoivent de l’aide financière de dernier recours, près de 4 n’ont pas de véritable chez soi. Pour joindre les deux bouts, elles sont pensionnaires ou chambreurEs.

Source: Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (2016), Rapport statistique sur la clientèle des programmes d’assistance sociale, janvier 2016, p. 2, www.mess.gouv.qc.ca/statistiques/prestataires-assistance-emploi/