12 juillet 2017 Lettre au ministre François Blais

404 cartes par jour pendant 60 jours

Le mercredi 12 juillet s’amorçait une consultation sur le projet de règlement du gouvernement québécois visant à mettre en place le programme Objectif emploi, qui ouvre la porte à des sanctions sévères contre les personnes assistées sociales. Le Collectif profitera de chacun des 60 jours de consultation pour faire une livraison spéciale au ministre François Blais, accompagnée de la lettre suivante:

Québec, du 12 juillet au 10 septembre 2017

404 cartes par jour… pour vous rappeler qu’il est impossible de vivre avec une prestation d’aide sociale de 404$

Monsieur le ministre,

Avec le dépôt du projet de règlement concernant le programme Objectif emploi, vous venez de confirmer votre intention de serrer la vis aux personnes assistées sociales, quitte à enfoncer certaines d’entre elles dans une indigence toujours plus grande.

Nous avons une seule question pour vous : que ferez-vous avec toutes les personnes qui se retrouveront à la rue par votre faute, soit parce que leur chèque aura été retenu, soit parce que leur maigre prestation aura été coupée d’un montant pouvant aller jusqu’à 224 $?

Heureusement, il vous reste du temps pour revoir votre règlement et mettre de côté l’idée des pénalités financières pour les personnes qui ne participeront pas au programme Objectif emploi de façon jugée satisfaisante.

Pour alimenter votre réflexion, nous profiterons de chacun des 60 jours de consultation pour vous envoyer 404 cartes de Noël, qui portent ce message si simple : la pauvreté et l’exclusion ne disparaîtront pas comme par magie.

Dans l’espoir que cela vous mette dans de meilleures dispositions à l’égard des personnes assistées sociales et des organisations qui, comme nous, veillent à la défense de leurs droits,

Virginie Larivière et Serge Petitclerc,

Porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté