Le rapport "Le Coût de la pauvreté", publié par le Conseil en 2001, révèle ce que coûte à la population canadienne la perte de productivité, la criminalité, le mauvais état de santé et la pénurie de compétences. Ces problèmes et d’autres pourraient être évités si les individus et leur famille avaient d’abord une meilleure sécurité du revenu et de meilleures chances. »

Conseil national du bien-être social (CNBES)

Résoudre la pauvreté. Quatre pierres angulaires d’une stratégie nationale viable pour le Canada, 2007 : p. 1

Entre 2006 et 2008, à Montréal, l’espérance de vie variait de 74,2 ans dans un des quartiers les plus pauvres à 85 ans dans un des quartiers les mieux nantis. C’est un écart de près de 11 ans.

Source: Leblanc, Raynaud et Lessard (2012), Rapport du directeur de santé publique 2011. Les inégalités sociales de santé à Montréal. Le chemin parcouru, Montréal : Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, 144 pages, aux p. 14-15, publications.santemontreal.qc.ca/uploads/tx_asssmpublications/978-2-89673-133-6.pdf