Le Canada ne s’approche en aucun cas d’une barre d’imposition qui aurait des conséquences économiques défavorables. L’étude conclut qu’il y a encore beaucoup de place pour augmenter les impôts sur le revenu des plus aisés en augmentant le taux d’imposition ou par l’ajout de nouvelles tranches d’imposition. (Traduction libre)

Centre canadien de politiques alternatives (CCPA)

Marc Lee. « Eroding tax fairness. Tax incidence in Canada, 1990 to 2005 », 2007 : p. 5

En 2015, c’était plus de 425 000 personnes qui gagnaient le salaire minimum ou tout juste au-dessus et près de 1 million de personnes qui étaient rémunéréEs 15 $ l’heure ou moins.

Source: Compilation spéciale de l’Institut de la statistique du Québec, à la demande de l’Observatoire de la pauvreté et des inégalités au Québec