Du 1 November 2016 au 31 December 2016 Action de la Table d’action contre la pauvreté de l’Abitibi-Témiscamingue

Campagne “Laissons les pauvres gagner leur vie!”

Campagne et message de la Table d’action contre la pauvreté de l’Abitibi-Témiscamingue (TACPAT):

La présente a pour but de solliciter votre appui à la campagne « Laissons les pauvres gagner leur vie! ».

Vous pouvez appuyer la campagne soit en contribuant à faire signer une pétition, soit en faisant adopter par votre organisation une résolution d’appui.

Depuis plus de 10 ans, la TACPAT, collectif régional du Collectif pour un Québec sans pauvreté, a comme mission de favoriser la mobilisation régionale autour de la lutte à la pauvreté. Elle réunit des personnes issues des groupes communautaires locaux et régionaux, des personnes en situation de pauvreté, des militant-e-s et elle est supportées par des organisateurs et organisatrices communautaires. Dans les dernières années, deux campagnes ont été menées par la TACPAT et ses alliés : « Mission collective : pour un Québec sans pauvreté » qui a obtenu près de 10 000 signatures en région et l’appui de 156 organisations ainsi que la « Campagne de lutte aux préjugés : Cessons de nourrir les préjugés liés à la pauvreté » qui a permis de sensibiliser directement 1162 personnes.

En janvier dernier, la TACPAT a déposé un mémoire[1] dans le cadre de la consultation publique en matière lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Une des demandes présentées dans le mémoire est de consentir aux personnes recevant des prestations d’aide sociale, de travailler en fonction de leur capacité, et ce jusqu’à l’atteinte d’un revenu équivalent à la mesure du panier de consommation (MPC)[2], soit 17 246$ (2013), et ce sans réduire les prestations d’aide sociale. La TACPAT considère que cette mesure permettrait aux personnes recevant des prestations d’aide sociale de contribuer positivement à l’essor de la collectivité et ainsi les aider dans leur processus de réinsertion sociale.

Pour démontrer votre solidarité envers les personnes en situation de pauvreté, nous demandons à votre organisation d’adopter une résolution d’appui à cette proposition (voir pièce jointe). Cette démarche vise entre autres à démontrer au gouvernement que d’autres choix sont possibles afin d’aider les personnes en situation de pauvreté à améliorer leurs conditions de vie.

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour avoir plus de renseignements. De plus, pour connaître les prochaines actions de la campagne « Laissons les pauvres gagner leur vie », visitez le site www.frigoturquoise.com.

Solidairement,

Les membres de la Table d’action contre la pauvreté de l’Abitibi-Témiscamingue

Pour nous joindre : tablepauvreteat@gmail.com

 

[1] Une copie du mémoire est disponible au www.frigoturquoise.com

[2] Mesure du panier de consommation : mesure élaborée par Ressources humaines et développement des compétences Canada en consultation avec les provinces et les territoires est basée sur le coût d’un panier de biens et de services correspondant à un niveau de vie de base. Le panier comprend la nourriture (28 %), les vêtements (10 %), le logement (31 %), le transport (6 %) et 25% pour les autres dépenses : ameublement, téléphone, fournitures scolaires, frais de garde, soins de santé non assurés, hygiène personnelle, assurances…